CAPa MA Viticulture en apprentissage

Objectifs 

  • Obtenir le CAPa Métiers de l’Agriculture support viticulture (diplôme de niveau 3). 
  • Devenir un ouvrier qualifié viticole.
  • Réaliser des travaux sur des végétaux : plantation, paillage, méthodes de taille, de traitement phytosanitaire et de vendange.
  • Participer aux travaux de la cave sous la direction de l’oenologue ou du maitre de chai.
  • Utiliser et entretenir les différents équipements et matériels dans le vignoble et la cave. 
  • Communiquer en situation professionnelle. 

Modalités 

Modalités de recrutement : 

Les inscriptions débutent chaque année à partir du 1er janvier pour une entrée en formation à la rentrée scolaire. 

Les candidats bénéficient d’un entretien de recrutement avec le responsable de formation.

Cet entretien a pour objectif d’évaluer non seulement la motivation mais aussi la validation du projet professionnel.

Suite à cet entretien, le candidat effectue un test de positionnement écrit pour recenser les connaissances et aptitudes déjà acquises.

Formation en 2 ans : 

  • 819 heures en centre de formation .
  • En apprentissage, 2534 heures de présence en entreprise, à ajouter 140 heures (4 semaines) de stage sur les travaux de cave (2 semaines par année de formation).

Contenu de la formation : 

Enseignements professionnels 

Module P1 – Insertion du salarié dans l’entreprise.

Module P2 – Maintenance des matériels, équipements, installations et bâtiments. 

Module P3 – MIP Viticulture. 

Enseignements généraux 

Module G1 – Agir dans des situations de la vie sociale.

Module G2 – Mettre en oeuvre des démarches contribuant à la construction personnelle.

Module G3 – Interagir avec son environnement social.  

Possibilités de valider certains modules en fonction des diplômes obtenus. 

Stages en entreprise : 

Dans la formation, il y a 4 semaines de stage à effectuer dans une entreprise qui réalise des travaux de cave.

Moyens pédagogiques (locaux, mise à disposition des supports pédagogiques) :

  • Plateforme pédagogique (IGESTI).
  • Plateaux techniques (salles informatiques).
  • Salles de formation. 

Le parcours de formation ainsi que les locaux sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Merci de prendre contact en cas de besoin avec M. Paul-André MENYHART aux coordonnées ci-dessous.

Méthodes mobilisées :

Méthode expositive, réflexive, active et participative.  

Nous demandons à l’apprenant d’être acteur de son parcours de formation. 

Modalités d’évaluation formative :

  • Evaluations de connaissances théoriques.
  • 7 épreuves obligatoires : 1 épreuve organisée en épreuve ponctuelle terminale, 6 épreuves en cours de formation (CCF). 
  • Evaluation formative par observation sur des mises en situation professionnelle. 

Modalités d’évaluation certificative :

Epreuve E1 :

  • CCF1 : ESC et histoire-géographie à l’oral.
  • CCF2 : Mathématiques et SESG à l’écrit. 

Epreuve E2 :

  • CCF3 : Lettres à l’oral avec une production écrite individuelle. 
  • CCF4 : EPS et biologie pratique suivi d’un oral. 

Epreuve E3

  • CCF5 : Langue vivante et lettres à l’oral.
  • CCF6 : SESG à l’oral. 

Epreuve E4 :

  • CCF7 : Sciences et techniques viticoles – Epreuve terminale à l’oral de 20 mn (4 fiches d’activités). 
  • CCF8 : Sciences et techniques viticoles – Epreuve pratique explicitée à l’oral (mise en place des végétaux). 

Epreuve E5

  • CCF9 : Sciences et techniques viticoles – Epreuve pratique explicitée à l’oral (la taille). 
  • CCF10 : Sciences et techniques viticoles – Epreuve pratique explicitée à l’oral (les travaux de récoltes…).

Epreuve E6 :

  • CCF11 : Sciences et techniques de l’agroéquipements – Epreuve pratique explicitée.
  • CCF12 : Sciences et techniques de l’agroéquipements – Epreuve pratique explicitée (aménagements et récupérations). 

Epreuve E7 :

CCF13 : Sciences et techniques viticoles et le MIP – Epreuve à l’oral (s’adapter à des enjeux professionnels).

Admission 

Prérequis

Avoir validé son projet professionnel  par un stage dans une structure viticole. 

Frais de formation

La formation est faite par apprentissage, le coût pour l’apprenti est nul. Le coût de la formation pris en charge par l’employeur est de 6314€ (prise en charge par les OPCO).

Poursuite d’études

  • Bac Pro CGEV (Conduite et Gestion de l’Entreprise Viticole). 
  • BP REA (Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole). 

Perspectives d’emploi

  • Ouvriers viticoles.
  • Ouvriers agricoles 

Indicateurs de résultats : 

Dernier échantillon base de calcul : promotion 2022/2023 – 0 apprenant

  • Taux de réussite : 
  • Taux d’insertion professionnelle : 
  • Taux de satisfaction : 
  • Taux d’abandon : 

Contact 

Paul-André MENYHART – Référent formation 

Référent qualité 

Référent handicap

Tél : 02 54 20 26 54

Courriel : secretariat@leap-boissay.fr 

Liens utiles

Les commentaires sont fermés